+32(0)67 21 48 94 - Prix à titre indicatif, voir conditions en Magasin, - hifison@skynet.be

SE-R1

12 999

 

Une nouvelle référence pour les amplificateurs de classe numérique grâce à des composants exceptionnels et des technologies innovantes.

Description

Circuit numérique JENO (Jitter Elimination and Noise Shaping Optimization)

Dans les systèmes numériques, Le jitter est la principale cause de distorsion. Il est le résultat d’une mauvaise synchronisation des horloges gérant la conversion numérique analogique. Pour éliminer la dégradation du son due au jitter, Technics a développé son propre circuit de réduction du jitter, intégrant un générateur d’horloge au sein du circuit de réduction de bruit, pour réduire le jitter dans les fréquences basses. Il intègre également un convertisseur d’échantillonnage haute précision pour supprimer le jitter dans les hautes fréquences. Ainsi le jitter est réduit dans toutes les plages de fréquence.
Il fonctionne en conjonction avec un circuit PWM (Pulse Width Modulation) nouvellement développé, original et de haute précision, qui optimise le degré de re-quantification, et la progressivité de la courbe, de façon à obtenir une conversion N/A sans aucune perte de dynamique. Cette technologie permet à Technics d’obtenir un son naturel, délicat et comprenant toutes les nuances du signal.

Concept du moteur JENO
Schéma fonctionnel de l’amplificateur numérique
Puissance du moteur JENO R1

GaN-FET Driver (Etage driver à transistor GaN MOS-FET)

Au sein de l’étage de puissance de l’amplificateur, Technics utilise un étage driver à transistor GaN (nitrure de gallium) FET à basse résistance. Cela permet la fabrication d’une amplification de puissance en configuration simple push-pull, permettant de réduire le circuit du signal, et garantissant une excellente linéarité, quel que soit le niveau sonore.

Schéma fonctionnel de l’amplificateur numérique
Caractéristiques GaN/MOS-FET
Photo de l’amplificateur de puissance de carte de circuit imprimé / GaN-FET

LAPC(Load Adaptive Phase Calibration – calibration de phase à adaptation de charge)

L’impédance d’une enceinte n’est pas constante, elle varie en fonction de la fréquence, altérant la charge de l’amplificateur et donc potentiellement le son. Technics est capable de mesurer les capacités d’amplitude de fréquence/phase de l’amplificateur en fonction de l’enceinte connectée, et a développé un algorithme d’optimisation de l’impédance de l’enceinte utilisant un traitement du signal numérique permettant une courbe « amplitude/phase » linéaire.

Concept de LAPC
Gain et retard par l’amplificateur classique / LAPC

Technics Digital Link (Transmission du signal numérique d’origine)

Certains systèmes utilisent une liaison numérique entre la source et le préamplificateur, gardant ainsi la pureté numérique du signal le plus longtemps possible, Technics Digital Link va encore plus loin. Il élimine la fonction de contrôle du volume du préamplificateur, et transmet à la place l’information du volume directement à l’amplificateur avec le signal audio sous forme numérique. Le circuit de réduction du jitter de l’amplificateur réduit les effets du jitter dans la transmission du signal et contrôle le volume directement au niveau du convertisseur PWM.
Cette nouvelle interface de transmission du son, Technics Digital Link, supporte les signaux audio jusqu’à 32 bits/384 kHz, et supprime les effets inter-canaux en transmettant les signaux des canaux droit et gauche séparément.
Technics Digital Link est ainsi une configuration d’amplification idéale, minimisant les dégradations entre le préamplificateur et l’amplificateur, et réalisant une superbe séparation stéréo et une reproduction des signaux les plus subtiles. Le résultat ? Un son encore plus dynamique et détaillé.

Concept de Technics Digital Link
Schéma fonctionnel de Technics Digital Link entre SU-R1 et SE-R1

Alimentation électrique linéaire et silencieuse ultrarapide

La reproduction précise de sons dynamiques et puissants, de bas signaux aux nuances délicates nécessite un amplificateur possédant une alimentation électrique particulière. Elle doit être à la fois puissante et silencieuse, et capable de répondre instantanément aux signaux audio changeant sans fluctuation dans le voltage.
Le circuit d’alimentation électrique d’un amplificateur traditionnel consiste en un transformateur de puissance de grande capacité, et un circuit rectifieur : après examen des différentes manières d’obtenir le voltage idéal et les ondes de courant, Technics a décidé d’utiliser une alimentation électrique de type linéaire couplée avec un important étage tampon. Ces technologies intégrées au circuit d’alimentation permettent à l’amplificateur d’alimenter à pleine puissance les enceintes quelques soient les conditions.

Schéma de circuit de l’alimentation électrique linéaire silencieuse à haut débit

Générateur d’horloge alimenté par pile

Le générateur d’horloge étant un circuit particulièrement délicat, il nécessite une alimentation électrique entièrement isolée de tout bruit ou variation des alimentations principales. Technics a une grande expérience dans l’utilisation d’isolation de batteries,  les utilisant pour créer un étage de préamplification à bruit ultra faible dans ses anciens amplificateurs analogiques.

Construction

double mono

La structure de l’amplificateur isole les signaux des canaux droit et gauche, afin d’éviter les interférences mutuelles et d’atteindre une symétrie parfaite. Elle permet aux deux canaux d’être gérés « en miroir », donnant un signal égal à chaque canal.

Illustration de la structure interne

Réduction du circuit du signal

Le circuit du signal est aussi court que possible pour améliorer le rapport signal/bruit, réduire les sources potentielles de distorsions et d’interférences et communiquer plus directement la musique.

Double châssis métallique à haute rigidité

Pour supporter les lourds composants et pour baisser le centre de gravité afin d’améliorer la stabilité, le châssis interne du SE-R1 est fait de plaques de 3 mm d’épaisseur. L’imposant et lourd transformateur principal est utilisé pour réduire les vibrations. Les colonnes en aluminium moulé sous pression sont placées à des intervalles idéaux entre le fond du châssis interne et le châssis extérieur. L’extérieur est fait d’une plaque d’aluminium de 7 mm d’épaisseur pour résister aux effets des bruits électromagnétiques.

Photo de la structure interne

Composants de haute qualité

Les grands borniers HP permettent le branchement de câbles de forte section, et sont conçus pour permettre un branchement solide et fidèle des câbles. Les isolants sont en fonte pour une grande rigidité, et un excellent effet d’amortissement : les vibrations sont réduites de façon évidentes, tout comme la transmission de vibrations aux autres appareils.

Photo du terminal du haut-parleur
Photo des isolants